10 marques de fringues pour celles qui en ont marre de Zara et H&M

Je voudrais vous dire que je rêve d’un monde parfait, où des papillons bariolés glissent sur des arcs-en-ciel enchantés (façon Miss Teen America), mais ce serait mentir. En réalité, j’en ai rien à carrer des papillons, encore moins des arcs-en-ciel et mon rêve est bien plus superficiel. Mon rêve, ce serait d’avoir un couturier personnel qui reproduirait à l’identique les tenues que je vois dans ma tête.

couturier-personnel
Voilà, viens là toi ! File-moi cette baguette magique !

Malheureusement, je ne suis pas riche. Je dois donc étouffer mes fantasmes de fashionista et faire mon shopping dans le prêt-à-porter. J’ai bien sûr déniché quelques pièces vintage dans des frippes et dans le grenier de ma grand-mère, mais – comme tout le monde – j’ai principalement construit mon vestiaire grâce aux marques que l’on croise dans la rue. Je parle de Zara, H&M, Mango, Promod, Pull&Bear, Uniqlo, New Look…

Aujourd’hui, je suis fatiguée de porter exactement la même chose que les autres et le « scandale Zara » a fini de me dégouter des grandes marques. Il m’arrive toujours, occasionnellement, d’acheter chez H&M et on m’offre parfois des choses de chez Mango mais j’ai décidé de donner mon argent à d’autres labels moins populaires, tout aussi abordables et plus originaux.

sassy
Moi quand j’ai arrêté de donner ma thune à Inditex

Parce que je sais que je ne suis pas la seule à en avoir marre des griffes méga mainstream, je partage avec toi mes 10 labels « hors sentiers battus ». Si tu en as aussi sous le coude, n’hésite pas à les citer en commentaire.

 

  • Finders Keepers

Cette marque australienne est une spécialiste de la coupe. Les pièces sont minimalistes mais l’originalité se retrouve dans les détails des silhouettes : les fentes, les plissages, des manchettes… C’est un peu cher mais j’adore l’élégance des looks Finders Keepers.

Le prix d’une pièce : entre 100 et 250 dollars australiens, soit entre 100 et 175 euros.
marques-vetements-originales-finders-keepers
Finders Keepers
  • Madewell

Un label américain spécialiste du denim. Je suis absolument fan de leurs jeans que je trouve mieux coupés que les Levi’s. Mais j’aime également le reste de leurs collections : les robes en denim, leurs pièces en maille ultra douces et résistantes, et leurs chemises classiques ou originales (comme cette chemise cropped et ample, que tu peux voir sur la photo du milieu de la deuxième ligne sur l’image ci-bas).

Le prix d’une pièce : entre 50 et 200 euros (environ 150 euros pour un jean).
marques-vetements-originales-madewell
Madewell
  • MINKPINK

Comme Finders Keepers, MINKPINK est une marque australienne. Mais chez MINKPINK, le style est bien moins sophistiqué. Les looks sont casual, « légers » et subtilement sexy – comme si on passait l’été sous le soleil de Sydney.

Le prix d’une pièce : entre 30 et 120 dollars américains, soit entre 28 et 113 euros.
marques-vetements-originales-minkpink
MINKPINK
  • C/MEO Collective

Encore une marque australienne (décidément). C/MEO Collective me surprend à chaque nouvelle collection. Les designs sont souvent expérimentaux, parfois futuristes mais les silhouettes restent tout à fait portables. Les pièces sont hyper bien coupées et les matières sont de belle qualité.

Le prix d’une pièce : entre 40 et 300 dollars, soit entre 37 et 283 euros.
marques-vetements-originales-c-meo-collective
C/MEO Collective
  • Bardot

Grossomodo, Bardot est la marque idéale si tu as un budget serré et si tu veux suivre la mode de la saison sans te retrouver avec la même robe/jupe/chemise que toutes tes copines. Les prix sont bas et les collections suivent de près les tendances du moment.

Le prix d’une pièce : entre 10 et 110 euros.
marques-vetements-originales-bardot
Bardot
  • Feminist Apparel

Ces derniers temps, Feminist Apparel est ma marque chouchou. Et pour cause : ce label a non seulement pour mission de véhiculer le message du féminisme mais il donne aussi du travail à plus de 45 artistes, il reverse une partie de son profit à des associations et il encourage, finance et véhicule de nombreux projets d’activisme. Pour en savoir plus, je te laisse surfer sur leur site et notamment sur la page Become a #FeministAmabassador. Ce sera plus simple.

Le prix d’une pièce : entre 29,95 et 44,95 dollars, soit entre 28,30 et 42,40 euros.
marques-vetements-originales-feminist-apparel
Feminist Apparel
  • Lioness

Tu vas me dire que je ne te propose que des marques australiennes, mais en même temps, on s’en fout puisqu’elles livrent toutes en France (et ailleurs). La marque Lioness vient donc elle aussi du pays du koala et elle a un style assez sexy.

Le prix d’une pièce : entre 20 et 120 dollars, soit entre 19 et 113 euros.
marques-vetements-originales-lioness
Lioness
  • Misha Collection

Tu devines d’où vient cette marque ? Et oui, d’Australie. Je te jure, je ne le fais pas exprès. Ils sont doués ces Australiens, c’est tout. C’est d’ailleurs plutôt évident chez Misha Collection. Les coupes sont toujours impeccables et elles sortent de l’ordinaire. Le point négatif, c’est le prix. C’est beau mais c’est pas donné.

Le prix d’une pièce : entre 60 et 380 dollars, soit entre 57 et 360 euros.
marques-vetements-originales-misha-collection
Misha Collection
  • Sundry

Pour la mode confo, je vais chez Sundry. Ils proposent des joggings basiques, et des moins basiques (comme ce mignon jogging rose parsemé de petits cœurs), des pulls, des robes en maille et des chemises vaporeuses.

Le prix d’une pièce : de 68 à 172 dollars, soit de 64 à 162 euros.
marques-vetements-originales-sundry
Sundry
  • Lavish Alice

Lavish Alice combine à peu près tout ce que je demande : des pièces inspirées de la mode actuelle, des matières agréables à porter (mais pas forcément de grande qualité), des détails originaux et des prix très très abordables.

Le prix d’une pièce : de 19 à 140 livres, soit de 22 à 161 euros.
marques-vetements-originales-lavish-alice
Lavish Alice

 

NDLR : En produisant cet article, je me suis rendue compte à quel point le panel de mannequins manquait de diversité. Eh les gars ! Faudrait peut-être songer à varier les formes et les couleurs. Les belles femmes ne sont pas toutes blanches et filiformes.

%d blogueurs aiment cette page :