5 huiles essentielles à avoir toujours dans son placard

J’ai commencé à utiliser les huiles essentielles il y a quelques années, pour quelques petits problèmes dermatologiques. Depuis, mon utilisation s’est considérablement accrue et j’en suis arrivée à en avoir quelques-unes sans lesquelles je me sens un peu perdue. Jusqu’ici, elles ne m’ont jamais trahie…

Huile essentielle de Tea Tree

Tea tree

C’est celle que j’ai TOUJOURS dans mon sac. Même pas dans ma salle de bains, dans mon sac ! Elle a plusieurs qualités :

  • Antibactérien
  • Antifongique
  • Antiviral
  • Anti-inflammatoire

Tu l’as compris, elle est particulièrement efficace sur un paquet d’infection dues à des bactéries ou des champignons. Son utilisation la plus connue est pour l’acné peu étendue (car oui, l’acné peut aussi être due à une bactérie). Une goutte sur un bouton pendant quelques jours, et en général, le malotru disparaît.

Mais en ce qui me concerne, je l’utilise pour deux infections beaucoup plus importantes, et jusqu’ici, elle ne m’a jamais trahie.

  • L’herpès : si je l’applique assez tôt (dès les sensations d’échauffement), il ne fait jamais son apparition. Si je tarde un peu et que les vésicules sortent, l’HE de tea tree accélère le processus de manière spectaculaire : en un ou deux jours, la croûte commence à se former. Par contre, comme elle assèche énormément, je ne l’utilise pas en phase de cicatrisation.
  • Le staphylocoque : j’ai déjà été infectée deux fois par un staphylocoque doré (j’ai tellement de chance) et les infections me provoquent toujours un abcès monstrueux qui doit être traité avec deux semaines d’antibiotique à large spectre. J’ai réussi à éradiquer le développement d’une troisième infection en alternant l’application d’HE de tea tree et de lavande aspic toutes les deux ou trois heures pendant deux jours.

L’HE de tea tree peut également être utilisé dans les produits ménagers (désinfectant, lessive, produits nettoyants). C’est également l’une des seules huiles essentielles qui peut être utilisée pure sans dommage. A savoir qu’en cas d’herpès labial, elle peut être prise en association avec le Niaouli, qui est plus ou moins son équivalent.

 

Huile essentielle de Lavande Aspic

lavender essential oil on wooden surface

Ma préférée. Si je n’en ai pas dans mon placard, je suis mal. Elle m’a sauvée un paquet de fois. Mais d’abord, ses propriétés :

  • Antitoxique
  • Fongicide
  • Cicatrisante exceptionnelle
  • Analgésique

En gros, elle permet surtout d’accélérer la cicatrisation, de stopper l’action d’un venin (moustique, serpent, araignée…) ou encore de soulager des démangeaisons.

Je l’utilise dans 3 cas :

  • La cicatrisation : pour faire partir la croûte d’un bouton d’herpès, ou d’un bouton que j’ai un peu trop touché. Je ne l’utilise jamais pure dans ce cas. Je la couple avec du gel d’aloe vera et de l’huile de rose musquée. Le matin, j’en mets une très fine couche, et une couche plus importante (et répétée) le soir.
  • Le staphylocoque doré : comme dit plus haut, j’ai réussi à éradiquer l’infection en l’appliquant pure en alternance avec le tea tree pendant deux jours.
  • L’eczéma : en cas de très grosses démangeaisons, elle a un effet calmant quasi immédiat si utilisée pure, bien qu’elle ne soit efficace que quelques dizaines de minutes.

Huile essentielle de Ravintsara

Ravintsara

Très peu utilisée seule, elle prouve pourtant toute son efficacité quand elle est couplée à d’autres huiles essentielles. Elle a surtout deux avantages :

  • Antivirale
  • Immunostimulante

En gros, c’est l’huile essentielle rêvée si on a chopé un gros rhume, voire une grippe, et qu’on veut un peu stimuler son système immunitaire. Elle fait des miracles sur l’herpès labial.

Je l’utilise pour :

  • L’herpès labial : je l’utilise dans les deux phases de traitement. Couplée au tea tree, elle permet d’accélérer la disparition des vésicules. En phase de cicatrisation, elle aide également l’action de la lavande et de la rose musquée.

Petit bonus : elle sent très bon, un parfum frais. Du coup, si tu veux faire de la prévention à l’approche de l’hiver, elle passe très bien en ingestion. Il suffit d’en mettre une ou deux gouttes dans une cuillère de miel et hop !

Huile essentielle de camomille romaine

essential oil and camomile flowers in mortar

On confond souvent la camomille romaine et la camomille allemande. Les deux plantes sont de la même famille et ont sensiblement les mêmes propriétés. Sauf que la camomille romaine surpasse sa sœur dans l’action sédative, à la fois du corps et de l’esprit. Pour le reste, voici ses propriétés :

  • Calmante, antispasmodique et antalgique
  • Anti-inflammatoire
  • Antiparasitaire

J’utilise surtout la camomille romaine pour les démangeaisons.

  • Eczéma : selon mes stocks, je la couple à de l’huile de chanvre ou de calendula pour calmer l’inflammation de la peau. Si j’ajoute en plus de l’huile essentielle de lavande aspic, c’est encore plus efficace.
  • Stress : je mets quelques gouttes d’HE de lavande vraie et quelques gouttes d’HE de camomille romaine dans un peu de n’importe quelle huile à disposition, en massage sur le plexus solaire. Sur quelques jours, ça peut marcher.

Si tu cherches surtout une action sur des ballonnements ou des problèmes de digestion, la camomille allemande fait très bien l’affaire. Cette dernière a aussi de bonnes propriétés pour éclaircir les cheveux blonds.

Huile essentielle de citron

Citron

En plus d’avoir quelques propriétés très efficaces, cette huile essentielle est très agréable à utiliser… pour ceux qui aiment le citron en tout cas. Ses propriétés sont multiples :

  • Immunostimulante
  • Anti-vomitive
  • Antiseptique et antivirale

Personnellement, je l’utilise pour deux activités :

  • Mon bain : parfois j’utilise de la lavande, mais si je suis de bonne humeur, c’est citron direct. J’adore son odeur. Il m’arrive aussi d’en mettre une ou deux gouttes dans un rinçage au vinaigre de cidre, ce qui atténue l’odeur du vinaigre.
  • La lessive : là aussi pour son odeur, mais cette huile essentielle a également pour propriétés de désinfecter le linge. Une à deux gouttes dans le bac à lessive et l’affaire est dans le sac.

Il existe des tas d’autres huiles essentielles très efficaces pour des tas d’autres problèmes. Malheureusement, je ne les connais pas toutes. Ceci dit, celles que je viens de te présenter me suffisent amplement pour vivre et m’évitent parfois de prendre des médicaments (voire sont plus efficaces que des médicaments) (staphylocoque bonjour).

Je préfère cependant préciser que je ne suis pas médecin, ni naturopathe, ni homéopathe, ni quoi que ce soit qui ait à voir avec la médecine, même alternative. Du coup, je ne saurais que trop te recommander qu’en cas de problème dans l’utilisation ou si tu as un doute, va voir ton médecin !

%d blogueurs aiment cette page :