Eczéma, j’arrête la crème – Bilan de 2 mois

Il y a un mois, je te parlais des très bons résultats que j’avais eus en arrêtant purement et simplement de mettre de la crème pour soulager mon eczéma. Problème : d’autres plaques d’eczéma ont fait leur apparition. Du coup, l’expérience est-elle toujours concluante, huit semaines après l’avoir commencée ?

Comme pour l’autre article, les photos sont à la fin du post. Et il y a quelques bonnes nouvelles…

Semaine 5

J’ai déménagé, et donc vécu une semaine de stress assez intense. Le déménagement en plein cagnard (et la sueur qui va avec) n’ont pas tellement arrangé les choses, mais je m’en suis mieux sortie que ce que je pensais.

Quelques plaques sont forcément sorties, un peu partout, mais j’ai beaucoup mieux géré que d’habitude. La crise ayant été plus intense sur le bras droit, j’y ai mis un bandage avec une compresse d’argent colloïdal. Je l’ai changé régulièrement pendant plusieurs jours.

A la sortie de la douche, je ressens toujours une impression de sécheresse et de démangeaisons, mais elle commence à durer moins longtemps (et donc à être plus supportable).

Comment je me sens au bout de la semaine (ça gratte fort)

Semaine 6

Semaine difficile, je me suis demandé si tout ce que je faisais servait vraiment à quelque chose. Les démangeaisons sont toujours là, la peau suinte toujours à quelques endroits, elle est extrêmement sèche, même sur les mains, et d’autres petites plaques apparaissent ici et là sur des endroits jusqu’ici épargnés par toute forme d’eczéma.

J’essaye de relativiser les choses. Premièrement, les choses vont quand même mieux que quand j’ai commencé la diète. La peau du bras gauche retrouve de la souplesse, même si elle démange. Les lésions ne se forment pas immédiatement, il faut vraiment que j’aie insisté sur le grattage. Certaines plaques commencent à se résorber.

Deuxièmement, je suis allée consulter un hypnothérapeute pour ma gestion du stress et autres désagréments qui, je pense, provoquent l’eczéma. Je sais que le corps n’apprécie pas particulièrement les jours qui suivent ce genre de thérapies. Alors j’attends et j’essaye de ne pas désespérer.

Comment je me sens après 6 semaines (tristesse et désespoir)

Semaine 7

Mon corps a mis longtemps à se remettre de la consultation chez l’hypnothérapeute. Une belle crise est venue ponctuer cette 7e semaine de sevrage, le tout localisé sur la poitrine et le bras droit. Quelques écorchures sont apparues sur les poignets et ont vite disparu.

J’essaye toujours de m’accrocher au positif : déjà, les démangeaisons ne sont pas douloureuses comme elles ont pu l’être avant que je ne commence le sevrage. C’est juste très désagréable. Ensuite, je ne redoute plus la sortie de la douche. La peau tiraille pendant 10 minutes puis se calme.

Pour faire court, je n’ai quasiment plus d’écorchures, juste une peau infiniment sèche et qui démange.

Au bout de la 7e semaine (que fais-je, où vais-je, pourquoi ?)

Semaine 8

Les démangeaisons recommencent, et ma peau n’a pas l’air d’apprécier du tout. Les crises vont et viennent, les rougeurs sont quasi permanentes.

La peau s’écorche parfois, mais ce n’est rien comparé à ce que c’était il y a deux mois. Par exemple, elle ne s’écorche que sur de petites parties, et beaucoup moins rapidement. Autre point très positif : la sortie de la douche n’est quasiment plus douloureuse.

Au bout de deux mois (je m’accroche, mais c’est dur dur les mecs)

Bilan au bout de deux mois

Les bras :

Au jour le jour, j’ai l’impression que ce que je fais ne sert pas à grand-chose, parce que les crises vont et viennent (moins virulentes qu’autrefois). Mais en regardant les photos, je remarque le changement qui est carrément positif. Moins impressionnant que le premier mois, mais positif.

Bras gauche : Jour 0 – Jour 60
Bras gauche : Jour 30 – Jour 60

Les mains :

J’ai toujours des plaques de peau sèche, et mes poignets me démangent encore un peu. Mais l’aspect esthétique est bien mieux.

Poignets : Jour 0 – Jour 60
Poignets : Jour 30 – Jour 60

La poitrine :

Pas de changements, malheureusement. Peut-être que sans que je le sache, c’était la partie la plus atteinte et qu’elle a besoin de plus de temps pour guérir. A voir sur le long terme…

Le ventre :

J’avais une énorme plaque de peau très sèche, elle a considérablement diminué. Il reste la partie sous la poitrine…

Les cuisses :

Quasiment pas de démangeaisons, les petits ronds d’eczéma vont et viennent, mais ils ne sont pas dérangeants du tout. J’ai bon espoir de les voir disparaître un jour ou l’autre.

Et enfin, petit bonus de ce qu’est devenue la belle plaque d’eczéma qui était apparue sur mon bras. Ce n’est pas parfait, mais c’est sur le bon chemin.

Plaque atténuée en 30 jours

Je pense que le prochain récap sera dans deux mois. D’une part, j’ai pas mal de travail qui m’attend, et d’autre part, je sens que les progrès sont moins fulgurants que pendant le premier mois. Il est aussi fort probable que je fasse une rechute et dans ces cas-là… bah je gère comme je peux. Mais si jamais ma diète ne fait plus aucun effet, tu seras au courant rapidement. Histoire de pas souffrir pour rien…

%d blogueurs aiment cette page :