L’Oréal Botanicals : l’huile au lavandin presque parfaite

L’Oréal a sorti une nouvelle gamme Botanicals, qui se veut beaucoup plus naturelle que ses autres produits. Et à mon plus grand étonnement, il y a un produit qu’on peut garder, même quand on a une routine naturelle : l’huile pré-shampoing au lavandin.

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais depuis quelques années, L’Oréal essaye de séduire une clientèle adepte de produits plus naturels. Sauf que quand on sait regarder les ingrédients, on s’arrache un peu les cheveux. Les sulfates sont généralement remplacés par des alternatives tout aussi chimiques, et les silicones par des dérivés.

Seulement perso, il m’arrive encore d’aller fouiner du côté des shampoings du commerce, par curiosité. Je ne supporte plus les odeurs artificielles et les ingrédients me font reposer les flacons fissa, mais ça me fait comme une petite madeleine de Proust, j’aime bien, ça rassure tu vois.

La découverte de L’Oréal Botanicals

Quelle ne fut donc pas ma surprise quand un jour, je suis tombée sur la gamme Botanicals. Etant une pessimiste indécrottable, je me suis dit que c’était encore de l’arnaque, et que les huiles végétales étaient en dernière position, largement devancées par des silicones ou dérivés.

Ouuuuuh, la nature et la science, LA NATURE ET LA SCIENCE !

Et en fait non. Pas du tout. Genre, pas du tout. J’ai attrapé l’huile pré-shampoing au Lavandin, et au lieu de lire une foultitude d’ingrédients, j’y ai trouvé une composition carrément acceptable. Je n’en dirai pas autant des autres produits de la gamme, mais on ne va pas non plus bouchonner la queue du cheval s’il est déjà sellé.

Composition et efficacité

On y trouve quoi là dedans, du coup ? Dans l’ordre, de l’huile de colza, de l’huile de coco, de l’huile de soja, des composés d’huile essentielle, de l’huile essentielle de lavandin et du parfum.

En terme d’efficacité purement esthétique, l’huile de colza n’a pas de réputation particulière, en bien comme en mal. L’huile de coco en revanche, on ne la présente plus, et elle a l’avantage d’être en deuxième position.

L’huile essentielle de lavandin est traditionnellement utilisée pour les peaux sensibles, qui vont généralement de pair avec les caractères anxieux. Pour les cheveux, on l’utilise souvent en association avec l’huile de coco pour se débarrasser des poux.

J’ai un peu plus de mal à comprendre la présence de parfum dans la composition, car l’huile essentielle de lavandin est quand même particulièrement odorante, quoiqu’un peu âpre.

Pour quel usage ?

Honnêtement, je pense que c’est un bon produit pour soigner ses cheveux quand il n’y a pas de problème ou d’objectif particulier. Genre, si tu veux juste un soin avant shampoing le dimanche, quand t’as le temps.

J’ai été fortement tentée de l’acheter, mais j’ai déjà 8 235 flacons d’huile à terminer, de l’époque où j’avais de l’eczéma. Et aussi, j’essaye de stimuler un peu la pousse de mes cheveux, depuis que la coiffeuse a décidé que c’était vraiment une très très bonne idée de faire le carré que j’avais demandé à la tondeuse. Et d’effiler à la tondeuse. Elle n’admettra évidemment jamais qu’elle m’a fait une coupe en forme d’escalier qui ne ressemble à rien à la repousse, mais enfin…

Le drame de la tondeuse

Si je devais te recommander un seul produit L’Oréal, ce serait celui-là. Pas de silicones, pas de sulfates, vas-y les yeux fermés.

%d blogueurs aiment cette page :