Noël : Les cadeaux pourris

En cherchant des cadeaux de Noël, on se rend compte à quel point le manque d’idée peut aisément mener vers l’achat d’un cadeau de merde. Pour la Tante Machin, tu te creuses tellement la tête que tu finis par sérieusement envisager de lui offrir un paquet de Haribo – ce que tu ne fais évidemment pas, mais quand même, tu y as pensé, tu as hésité pendant dix minutes entre les Dragibus et les Tagada, et ça, ça te rend déjà coupable.

guilty
Ne fais pas l’innocent, on a déjà tous fait un cadeau de merde. Tous !

C’est là que tu pardonnes un peu à ceux qui t’ont, un jour, offert un truc bien pourri. Tu sais de quoi je parle. De la même manière que l’on a déjà tous fait un cadeau dont on n’est pas fier, on a déjà tous reçu un cadeau qui a fini sur Ebay, au fond d’un placard ou à la poubelle…

  • La paire de chaussettes, ce qui aurait pu être une bonne idée si elles étaient un tant soit peu originales ou en pilou… mais non.
sock
Ok, lui, il était ravi. Mais franchement, à part les elfes de maison, qui est content de déballer une chaussette qui pue ? Qui ? #jenemappellepasDobby
  • Le dernier Marc Levy… Nope. Just nope.
  • La bouteille de piquette, que tu utilises comme vinaigre. Parce que même dans un Coq au Vin, ce ne serait pas gentil pour le coq.
  • Le fond de teint trop foncé. Soit cette personne n’a pas bien mémorisé ta face, soit c’est une façon subtile de te dire d’aller bronzer ton cul… Dans les deux cas, c’est pas cool.
  • Les billes de bain, alors que tu n’as pas de fucking baignoire.
  • Les fleurs ou la plante moche, alors que tout le monde sait que toute forme de vie végétale meurt en moins d’une semaine si elle est sous ta protection.
"Tu m'as dit de couper les extrémités... je coupe les extrémités..."
Tu m’as dit « pour les garder longtemps, coupe les extrémités »… Bah, je coupe les extrémités. C’est quoi le problème ?
  • Un CD de Keen V… Juste, change d’amis.
  • Une chemise de nuit Betty Boop ou Hello Kitty… En taille adulte bien sûr… Parce que ça existe ces choses là. Si si, ça existe et ça se vend. Et ça se porte aussi apparemment. Mais pas par moi.
  • Un débardeur Playboy. Change d’amis, je t’ai dit. Crois-moi, tout ira beaucoup mieux.
  • Un parfum « barbe à papa », parce que c’est bien connu, tu aimes sentir comme si tu sortais d’un concours de Mini-Miss.
beurk
Je me demande quand même comment se portent les nez qui créent ce genre de parfums. Ça va les gars ? Vous tenez le coup ? Ne restez pas seul surtout.
  • Le gant de nettoyage pour écran. Si si, je vous assure, on m’a déjà fait le coup.
  • Un paquet de bonbons… De la part de la Tante Machin. Elle t’offre un paquet de fausses Tagada – tu sais ces bonbons premier prix au goût innommable que tu n’oses même pas mettre au fond de ta coupe de champagne. Et dire que tu t’es senti mal à l’idée de lui acheter des Haribo à cette pouffiasse.
  • Un rasoir. Là encore, comme le fond de teint trop foncé, c’est peut-être un message.

Voilà voilà. Mais, reste positif. On ne t’a pas encore offert d’anus d’argent, et ça, c’est déjà une victoire.

trash gift

Sur ce, joyeux Noël les copains !

Shampagne

%d blogueurs aiment cette page :